La solitude des coptes.

29-Avr-2006
Nouveau lien sur Figaro le 20/5/06

        Pour soutenir les chrétiens victimes aujourd'hui de persécutions en Égypte, on ne trouve en France que l'extrême droite et quelques religieux isolés. La gauche est sans voix devant l'intégrisme musulman, et la droite assimile le combat pour la liberté à la lutte contre l'islam. Le tableau n'est pas réjouissant.

  Pour naviguer : cliquez sur le nez

 

Le événements d'Alexandrie :   

        Des événements grave se sont produits à Alexandrie, quatre églises ont été attaquées, l' exactitude des faits est discutée, vous trouverez plus bas la version des coptes de France, et à droite en cliquant sur Al Ahram une version plus proche de l'officielle. Je vous recommande les deux, vous apprécierez les différences. Par exemple, il n'y aurait eu qu'un seul agresseur pour Al Ahram.

          Ne disposant d'aucun moyen d'enquête, je me garderai bien de confirmer ou démentir qui que ce soit, par contre, les documents convergent sur le profond malaise Copte.  Les plus anciens des égyptiens, ceux qui parlent la même langue que le pharaon sont menacés dans leur propre pays par la poussée islamiste. Les incidents d'Alexandrie du 14 avril ne sont pas les plus graves, mais ils permettent d'attirer l'attention sur une longue suite de malheurs, on parle de crimes impunis, de conversions forcés, d'enlèvement de jeunes filles.

          Toute ressemblance avec ce qu'ont vécu les arméniens ou les juifs ne serait bien sûr que pure coïncidence. Au moment de mettre en ligne, j'apprend qu'un attentat sanglant a frappé la côte du Sinaï, frappant les touristes occidentaux et israéliens qui viennent y faire de la plongée. Cette agression vise à isoler l'Égypte du monde occidentale, à la priver des ressources du tourisme, à empêcher toute normalisation avec Israël, et à favoriser l'obscurantisme. Le Président Moubarak, comme le Président Bouteflikha devra bien un jour avoir le courage de dénoncer les menées anti chrétiennes et antijuives. Mais pour l'instant, ils préfèrent l'équivoque, il est peu probable que cela leur réussisse.

        Pour vous plonger dans l'ambiance, je vous soumets un extrait d'un article du Figaro :

 

 

      «Plus que les agressions elles-mêmes, c'est la réaction des autorités égyptiennes qui a fait sortir les chrétiens de leurs gonds, eux qui préfèrent d'ordinaire garder profil bas dans un pays où ils représentent moins de 10% de la population. Comme souvent, lorsqu'il est confronté à une situation de crise, le pouvoir a attribué les attaques de vendredi à un «déséquilibré». Une explication jugée «inacceptable» par le député copte Mounir Fakhri Abdel Nour. «Une haine s'est développée entre les deux communautés et nous devons affronter la question, au lieu de prétendre qu'elle n'existe pas», insiste-t-il.

       S'ils ne sont plus, comme dans les années 90, la cible des groupes islamistes armés, les Coptes reprochent au pouvoir de minimiser les agressions dont ils sont victimes. En octobre dernier, Alexandrie avait déjà été le théâtre de violents heurts interconfessionnels. Des milliers de musulmans avaient pris d'assaut une église où une pièce de théâtre jugée insultante pour l'Islam avait été jouée. Trois manifestants musulmans avaient été tués par la police, des voitures et des magasins appartenant à des chrétiens brûlés, des appartements saccagés. Ce déchaînement de violence a semé la psychose chez les Coptes, de plus en plus nombreux à vouloir quitter le pays.

Discrimination religieuse
«Je n'en peux plus de me faire insulter ou cracher au visage parce que je ne porte pas de voile, témoigne une chrétienne d'Alexandrie. Je suis devenue une étrangère dans mon propre pays. Je n'ai plus d'avenir ici.» Le score sans précédent des Frères musulmans lors des législatives a encore accru le malaise des Coptes, lassés par les appels au calme de leur patriarche Chenouda III.
*

    Le Président Moubarak doit lutter sur un autre front, des islamistes ont provoqué des attentats cruels dans le Sinaï, afin de ruiner l'économie Égyptienne et de chasser les touristes et leur influence nocive selon eux sur la moralité des Egyptiens. Ils espèrent ainsi récupérer le pouvoir des décombres du pays.

     La Manifestastion :

       Je me suis rendu samedi 29 avril à la manifestation des coptes qui protestaient contre les persécutions dont ils sont victimes en Egypte, place du Trocadéro. Il y avait environ 300 personnes, c'était peu, seule consolation la manif pour la libération du Panchen Lama d'à côté n'en réunissait pas 30 ! !  En même temps se tenait ailleurs une autre manifestation contre les lois réprimant l'immigration clandestine, et rendant plus difficile le regroupement familial et le droit d'asile.

       Comme je m'y attendais, l'écrasante majorité des participants étaient égyptiens, ils étaient venu souvent en famille avec femmes et enfants. Les coptes étaient soutenus par quelques particuliers, et un ou deux petits groupes de chrétiens militants, dont les "Bleu Blanc France", qui est une émanation du Front National, et quelques kabyles avec un grand drapeau.

         Étant un des rare juif présent à la manif, je tenais à faire savoir, aux coptes qu'il y avait au moins un juif qui était venu, en tant que représentant de lui même pour leur apporter son soutien. Après cinq minutes de discussion, j'ai appris de ma première interlocutrice qu'elle était polonaise ! ! !    et nous avons parlé de l'histoire judéo-polonaise qu'elle semblait très mal connaître.

       Après plusieurs discours des organisateurs, la manif s'est ébranlée, avec une grande croix en tête, et des icones suivies d'une série de banderolles. Je dois avouer que c'est la première fois de ma vie que je participe à une procession avec une croix en tête !   
La foule criait : "Tous Egyptiens, Tous Créthiens ! "
 Bon....  enfin presque tous ! ! !
Il y avait d'autres slogans, "Stop aux crimes des chrétiens d'Egypte", "Non à la a Dhimmitude... Non à la servitude" 

      Vous aurez remarqué dans les photos des slogans, de très nombreuses fautes de français, ce qui prouve d'une part que cette manifestation n'est pas (encore) récupérée par des institutions françaises quelconque, mais aussi qu'il s'agit d'immigrés de fraiche date. La situation s'agrave en Égypte.

      Dans le défilé, un jeune homme vendait un journal pour demander que l'on protège les chrétiens de Betlehem. Je l'ai interpellé, et lui ai demandé de qui faut-il les protéger ?
- Des autres m'a t-il répondu visiblement très ambarassé,
- C'est qui les autres ?
- Les islamistes, et les sionnistes qui sont la cause du désordre
- Êtes vous sûr qu'on peut compter sur la municipalité Hamas pour protéger les chrétiens ? 
    A cette dernière question, avec un grand sourire timide, mon interlocuteur s'est éclypsé, le plus vite qu'il a pu.

    J'ai quand même pu signaler ma présence en tant que juif à plusieurs manifestants qui semblaient penser, "Ce n'est pas de votre faute, mais c'est gentil d'être là !"  ( impression purement subjective) et quand j'ai parlé de l'article d'Al Ahram, on m'a répondu, quatre attentats au même moment par une seule personne, et toujours commis par un fou, le gouvernement d'Egypte ment effrontément.

  Le communiqué appelant à manifester :

  



20/5/06 Les coptes ont la foi des désespérés

«Bientôt, l'Egypte sera un Etat religieux musulman, il faut bien que les coptes comprennent ça. S'ils veulent quand même rester, alors qu'ils se convertissent ! Ici, nous sommes musulmans, on ne veut pas avoir d'églises sur notre terre.»
Toute resemblance avec les thèses sur le caractère arabe et musulman de la Palestine ne serait que pure coïncidence.

 

 

 


Site du président de l'AFEMO et discours prononcé lors de la manifestation.

NON AU SACRIFICE HUMAIN, NON AUX SACRIFICES DES COPTES !
 Mis à jour le :   24-avr-06  

Les associations coptes d’Europe et de France dénoncent avec force et indignation les attaques sanglantes à répétition dont les Coptes d’Égypte sont les cibles choisies depuis de trop nombreuses années.

Les dernières agressions remontent aux 14, 15 et 16 avril 2006, dans plusieurs églises d’Alexandrie.

Plusieurs islamistes, armés d’épées et de longs couteaux de boucher, ont agressé des Chrétiens pendant leurs cérémonies religieuses, puis à la sortie des églises dans plusieurs quartiers. 

Il s’agissait plus précisément des églises :
- St Pierre et St Marc de Sidi Bichr
- St Georges Mar Guirguis de Sporting
- St George Mar Guirguis d’Al Hadharaa -
et celle de la Vierge de Gynequeliss

Bilan des attaques : 1 mort et une vingtaine de blessés dont certains sont toujours dans un état critique.

Las d’un pacifisme qui s’avère de plus en plus inefficace, les Coptes se sont révoltés, bravant l’hostilité de leurs agresseurs et la complicité de la police.  Nous ne pouvons que soutenir l’action, ô combien courageuse, des nôtres !

Pouvons nous encore faire semblant de croire aux dénégations du pouvoir dont nous connaissons si bien l’hypocrisie ? Ne serait ce pas une forme d’encouragement ?

Devant une telle situation, au paroxysme de l’intolérable, la communauté copte exige :

è l’égalité totale et effective des citoyens Coptes et Musulmans, donc l’abrogation de la mention religieuse sur les documents officiels ;
è la protection des citoyens coptes face aux attaques terroristes visant régulièrement leurs personnes (les jeunes filles en particulier), leurs biens et lieux de culte ;
è l’éradication définitive des campagnes médiatiques et de la discrimination dans l’Education, incitant à la haine du Chrétien comme de tout non Musulman, tous considérés comme mécréants.

Il ne s’agit là que du strict et seul respect des droits de tout citoyen.

Face à ces atteintes graves des Droits de l’Homme, puisse l’opinion internationale nous entendre et nous soutenir. Que les institutions et la communauté internationale sortent de leur indifférence et assument enfin leurs responsabilités !!!

Une manifestation des amis des Droits de l’Homme et des minorités aura lieu le Samedi 29 avril 2006 à 15 heure 30 - Du Parvis des Droits de l’Homme, place du Trocadéro (Métro Trocadéro ligne N° 9 ou 6) à l’Ambassade d’Egypte, place des Etats-Unis (face au 56 Avenue d’Iéna Paris 16ème)

Avec le soutien des associations suivantes :

- ACKA (Association des Chrétiens originaires de Kabylie et leurs Amis)-
- ACAT (Action des Chrétiens pour l’abolition de la Torture)
- AFEMO (Association Francophone d'Etudes du Moyen-Orient)
- Coalition for the Defense of Human Rights, Europe
- Copts United Zurich (Organisation internationale de défense des intérêts des Coptes)
- CSI (Christian Solidarity International)
- TAMAZGHA (Organisation internationale de défense des intérêts des Imazighen)

Organisée par : 

ASSOCIATION DES COPTES D’EUROPE 15 Avenue du Bel Air 75012 PARIS   copteseuro@wanadoo.fr Tel 01 30 37 06 29              www.copteseurope.info           
ASSOCIATION DES COPTES DE FRANCE  15 Rue Montmartre 75001 PARIS  coptefrance@yahoo.com Tel 01 45 85 09 13