Votre courrier

Mise jour le 5-mar-09

Pour répondre...


Pour naviguer
Cliquez sur le
nez
Mivy reçoit de temps en temps du courrier, Si cet échange vous incite à répondre, n'hésitez pas pas à m'envoyer vos idées !

 

 

Envoyé par Karim Taiëb

Bonsoir Michel,
J'ai reçu un message du journaliste americain et directeur executif di CIP (Centre of Islamic pluralism ) www.islamicpluralism.org. Il sollicite mon aide pour en organiser des contacts avec des musulmans de France.
Si vous connaissez des musulmans et si vous etes disponible pour nous aidez, nous vous serons reconnaissant.

... Appel lancé à mes honorables lecteurs.... si vous vous sentez concerné par le sujet contactez moi.

Envoyé par Ahmed Rouchetob


Je suis passé à nouveau sur ton site. J'ai lu ce que tu as écris sur l'etymologie du nom Lascar.
Je viens par ce message te dire que le même nom est porter de nos jours dans la region des Ait Dawd, à 74 km au sud'est d'Essaouira.
Je ne sais pas si çà t'interesse. (30/6/2008)

Réponse de Mivy

Bien sûr ce genre d'information m'intéresse, ce nom est-il porté par des musulmans ?
As tu une opinion sur son origine, ou son histoire ?

 

Envoyé par Ahmed Rouchetob

La famille dont je parle est actuellemement musulmane, comme la plupart des famille juives qui se sont refugiées dans la region des Ait dawd.
Je ne sais pour le moment rien sur l'histoire de cette famille. Ils ont completement oublié leur histoire, et ne garde qu'une verité, celle que leurs origines juives.
Je pourrai me renseigner de pres sur la famille Lascar si tu desires que je le fasse pour toi, car je vais rendre visite à la region comme d'habitude, dans les jours à venir.
Amitié,

Envoyé par julie

Salut

J'ai lu tes propos outrageux concernant les caricatures de Mahomet (je sais je m'y prends tard mais je pars du principe qu'un sujet politique montré outre mesure par les médias, est bien plus intéressant à réexaminer des mois après les faits).

Il y a quelque chose de complètement paradoxal dans ton article, tu sembles condamner la communauté musulmane, ou tout du moins ses dirigeants (bien que la différence ne soit pas claire), de manipuler peu a peu la politique française en imposant ses dogmes et le respect de ses lois religieuses (la france devra bientôt suivre la charia dis-tu...)

Comment après peux-tu être crédible en parlant du sketch de Dieudonné comme danger pour toute la communauté juive? Pourquoi dans le cas des caricatures parlent on d'intellectuels qui ont signe ces dessins et dans le cas de Dieudonné, d'un simple humoriste?

A mes yeux le fait que les caricatures aient associe Mahomet au terrorisme peut choquer, bien qu'en tant qu'athee cela me parait être une vérité puisque je pars du principe que malheureusement tout dogme religieux a une propension a conduire au fanatisme. Ces caricatures ne dénoncent pas plus que cela.

Dans le cas de Dieudonné, le principe est le même.il ne s'agit en rien de toute la communauté juive mais bien de ce qui s'appelle sionisme qui prétend la supériorité d'un courant religieux sur les autres, ce qui a mes yeux n'est ni plus ni moins que du fanatisme. de plus Dieudonné est l' un des rares et courageux a avoir fait parler et inviter en France des rabbins anti-sionistes, bien sur sans que l' événement ne sois couvert mécaniquement.

Bien sur je te parle du Dieudonné de l'époque qui était un artiste de talent, réfléchi et humaniste, qui malheureusement aujourd'hui semble perdu dans ses principes en se ralliant a la cause raciste et antisémite de Le Pen.

Le début de ton article qui associe les colères apparues dans la communauté musulmane a une réaction d'être inférieur, associé a un physique particulier de tête en forme de poire (a une masse cérébrale moindre j'en conclue) ne fait que prouver qu'aujourd'hui encore on continue de penser l'humanité comme faite de races hiérarchisée.

Je rêve du jour ou des cours d'entropologie et de philosophie seront obligatoires dès la sixième. Le message véhicule par ton article m' effraie. et prouve que malheureusement la foi religieuse (que je respecte malgré ce que tu dois penser) s'est éloigne outre mesure de ces fondements.

Si seulement musulmans catholiques et juifs se rendaient compte que leur trois textes saints n'émanent que d'un et seul fondement commun: Zaratroustra , peut être que les relations géopolitique actuelles seraient différentes. toute forme de religion répond anthropologique aux même mécanismes d' organisation sociale. tout groupe humain a besoin de croire, les dogmes ne sont que la forme culturelle de la croyance.

J'espère ne pas t' avoir choque dans ton ethnique ou ta religiosité, si je l'ai fait relis ce message et garde a l' esprit que la critique que je te porte ne concerne en rien le fait que tu sois juif mais l' amalgame que tu fais entre différence religieuse et différence culturelle. Je suis une humaniste et sûrement utopiste par ce que je suis convaincue qu'un dialogue et une coexistent entre les communautés est possible, un jour même si je ne connaîtrait jamais ça. Je vis au Chili. Peut être a bientôt, je serais ravie que tu me réponde.

Réponse de Mivy

 

Julie, d'abord merci de m'avoir écrit, et ton long message m'es précieux, car il me donne l'occasion de mieux préciser certains points.

  • Des incompréhensions : J'ai du me débrouiller comme un manche à balai, mais j'ai réussi à faire comprendre le contraire de ce que croyais avoir écrit !
    - J'avais repris en les shématisants des théories classiques (et simplistes) de psychologie utilisée en graphologie, et remontant au XIX ième siècle si ce n'est avant. Les anciens décrivaient les grands types de caractères existant sur notre planète. Ces type se trouvent dans toutes les communautés humaines, il n'y a aucune différence "raciale", "ethnique", ou "religieuse" la dedans. On trouve des colériques et des billieux partout ! comme il existe des saints et des fripouilles dans tous les peuples.
    Je voulais par cette introduction expliquer ce qu'est la colère, et j'en déduisais que la réaction des foules musulmanes n'étaient pas le fruit d'une colère, mais celui d'une manipulation organisée à froid par des gens qui étaient tout sauf colèriques. Les partisans du Djihad préparent la conquête, ils ne sont pas majoritaires au sein de l'islam. Il n'est nullement question de race, mais de lutte idéologique. Les nazis n'étaient pas une race, mais des gens qui avaient adhéré à des principes criminels.
  • Des désaccord : Le sionisme est le mouvement national juif, ni plus ni moins honorable que le nationalisme arabe, français ou autre, il est scandaleux de concéder le droit à tous les peuples de s'ériger en nation et pas au peuple juif. L'antisionisme est acceptable de la part des juifs. On peut se sentir Corse sans pour autant souhaiter un état Corse, mais si les Corse voulaient majoritairement s'érriger en état (ce qui n'est pas le cas), qui aurait la légitimité pour leur refuser ce droit ? .
    La débat sur le sionisme a fait rage avant guerre, mais depuis, la quasi totalité des organisations juives religieuses ou laïques sont sionistes, ou a-sionistes. Les anti sionistes sont marginalisés et se trouvent dans des groupuscules extrèmistes religieux, ou parmi des militants assimilationistes détachés du judaisme.

    L'antisionisme de
    Dieudonné est le faux nez de son antisémitisme. Il était associé avec Elie Semoun, lors des squetchs Elie et Dieudonné, il s'est fâché avec Elie lorsqu'il a viré à l'antisémitisme, (Nous nous rejoignons sur son évolution). Voici un extrait de sa prose avant son raliement à Le Pen :   « Ce sont tous ces négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd'hui l'action terroriste (de ceux) qui manifestent leur soutient à la politique d'Ariel Sharon. Ceux qui m'attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des noirs et l'esclavage. Ils m'accusent d'être antisémite, cela n'a aucun sens, personne dans ma famille n'a servi dans la Wehrmacht mais c'est Israël qui a financé l'apartheid et les projets de solution finale.  ...
        
       Je ne suis pas antisémite, je ne suis qu'un pauvre nègre,. On me lynche, on me frappe. Je ne joue pas les victimes, mais lorsqu'on lance une bombe sur mon public, tout le monde s'en fout par ce que je n'appartient pas à la communauté dominante. 
              .... 
    Il faut demander au CRIF et aux organisations extrémistes ! ...   ces organisations mafieuses et religieuses révèlent leur véritable nature. Mon arme à moi, c'est la non violence. »
      Dieudonné Le journal du dimanche 8/2/2004   
  • Des points d'accord ou de discussion

    Dans ton introduction tu m'as bien comprise, je pense que les dirigeants islamiques tentent d'influencer la société française pour leur imposer leurs normes qu'ils jugent bonnes car divines. Et réciproquement, notre société essaie d'imposer les siennes aux musulmans. Il y a rivalité, et je crois que le scandale provoqué à froid par certains immams a pour but d'imposer la sacralisation de l'islam, en laissant les chrétiens ridiculiser eux-même leur propre religion. La stratégie de conquête est efficace, l'islam gagne tous les jours des "parts de marché" en France.

Je ne m'y connais pas trop en philosophie orientale, mais on sait que les savant du Talmud ont été très influencés par l'Egypte ancienne, et Babylone mais aussi par la Perse, la Grèce et Rome. Tous les peuples qui se cotoient s'enrichissent les uns les autres, donc je ne serais pas surpris de trouver des influence du culte de Zoroastre dans le judaïsme rabbinique, dans le christianisme et surtout dans l'islam, car la civilisation musulmane a beaucoup pris aux Perses, le meilleur comme le pire, dont la Burqa et l'oppression féminine !

Enfin nous sommes sur la même longueur d'onde pour lutter contre toutes les formes de racisme. Or l'anti-racisme ne doit pas occulter le combat nécessaire contre certaines idéologies pernicieuses. Une véritable bataille a lieu en ce moment au sein même de l'Islam, les Djihadistes sont des vecteurs de guerre et de haine, ils tuent bien davantage de musulmans que de juifs ou de chrétiens, comme les nazis ont commencé par tuer des allemands.

Il faut aider l'islam des lumières à contenir l'obscurantisme, ce même obscurantisme qui a organisé les manifestations contre les caricatures de Mahomet.

 

 

Envoyé par souhailftouh@hotmail.com

 

 

le 23/09/2007

A l'occasion des 25 ans du massacre de Sabra et Chalita, Souhail Ftouh de Tunis m'avait envoyé l'article de Nathan Weinstock publié par Harissa qui rappelait comment les propagandistes arabes avaient réussi à se servir de l'abominable massacre de Sabra et Chatila pour faire accuser un tiers et se disculper de leurs propres turpitudes.

Réponse-témoignage de Mivy

 

 

Je vous remercie de votre courriel, qui ne me rappelle des souvenirs pénibles. Vous décrivez bien des événements que j'ai vécu depuis la France.  

     Sabra et chatila en 1982, puis l'éventuelle mort de Mohamed El Dura en septembre 2000; ces événements  ont été exploités jusqu'à plus soif par la propagande anti israélienne et antisémite.  >      J'habitais Dijon lors du massacre de Sabra et Chatila. Toute la presse s'est déchaînée, et j'ai eu très peur de la montée de l'antisémitisme, et j'ai ressenti des changements de comportement à mon égard de la part de voisins ou collègues. Je n'étais pas le seul, j'ai eu la surprise de voir une voisine qui ne fréquentait jamais les milieux juifs,  arborer fièrement un bijoux  : une étoile de David en or, elle m'a expliqué qu'elle portait  son étoile jaune pour qu'on ne l'oblige à le faire !     Seul l'hebdomadaire VSD dont le patron Maurice Siegel d'origine juive lui-même,  n'avait pas cédé à la psychose environnante. 

La situation devenait si dangereuse, que face à la montée de l'antisémitisme, Lionel Jospin, au cours d'un discours à Toulouse a du remettre les choses en place, en relativisant l'information et en calmant ses troupes. L'opinion est passée très rapidement à d'autres préoccupations, à mon plus grand soulagement.

Dans les démocraties a forte valeur morale l'opinion s'insurge quand elle apprend que ses propres enfants se comportent mal. Ce fut le cas en Algérie ou beaucoup de français ont fustigés la torture, aux États Unis où les excès de GI au Viet Nam ont forcé les gouvernants à cesser la guerre,  ou en Israël comme vous le signalez lors de la grande manifestation après Sabra et Chatila.     Il n'y a rien de tel dans les dictatures : nulle culpabilité du côté du FLN qui lui aussi pourtant a pratiqué la torture à grande échelle, ni chez les gens de Hanoï qui ont maltraité leurs prisonniers.   Au contraire on exploite la mauvaise conscience des démocrates pour les diaboliser. La conscience des uns devient turpitude, et l'inconscience des autres vertu. >        Après le discours salvateur de Lionel Jospin, nous avons pu vivre tranquile jusqu'au déclanchement de la seconde intifada.  .....      Depuis, les affaires se sont calmées, nos médias ne se focalisent plus sur le proche Orient. Certains reportages sont favorables aux uns ou aux autres, et c'est normal dans une démocratie. Je peux à nouveau voir l'avenir avec le sourire, comme un citoyen parmi d'autres, avec les mêmes préoccupations que mes collègues et voisins : le chômage, les contraventions, la violence urbaine, l'écologie, et même aussi exprimer ma solidarité aux réfugiés sans papiers traqués  par la police de M Sarkozy, comme mes parents l'étaient par celle de Vichy, sans avoir l'arrière pensée que les "droitdel'hommistes" voulaient ouvrir la porte de la France aux assassins islamistes qui ne rêvent que de faire du mal à ma communauté et à moi-même.

 

 

Réponse de souhailftouh@hotmail.com

 

 

Cher MICHEL LEVY

  
Je suis d’accord avec vous que  dans les démocraties à forte valeur morale l'opinion s'insurge quand  ses propres enfants se comportent mal. Il n'y a rien de tel hélas  dans les dictatures, en  plus on est antijuifs et antisémites , plus on est estimé et considéré ici dans nos contrés obscures !!!
 
Dans mon enfance, je ne savais pas exactement ce qu’était un juif. Je n’en avais jamais rencontré. Tout ce que je savais, c’était que les juifs étaient « des soldats terrifiants  » qui voulaient tuer les enfants arabes palestiniens   et  détruire les maisons sous leur tête. Il semble hélas qu’aujourd’hui aussi, que  le monde arabe voulait continuer à surfer sur la misère  de Gaza (qui n’est plus sous la tutelle israélienne) pour que ces gens continuent à   vivrent  dans des conditions intolérables, condamnés à
combattre Israël en n’ayant nulle part ou aller, et même pas la possibilité de se rendre dans les pays arabes sans visa.
 
J’ai très vite appris à mentir, craignant que la haine envers les juifs puisse se transformer en haine à mon égard, si je ne disais pas ce qu’on me demandait de dire. On nous disait que les juifs avaient créé la pauvreté à Gaza. Mais nul ne m’a jamais expliqué    les causes de la pauvreté en Egypte, au Yémen, au soudan, au Maroc, en Syrie,   Or la pauvreté que je connais  dans ces pays  était pire encore que celle que je voyais à Gaza.
 
Dans le monde arabe, la signification du mot djihad est très claire : c’est une guerre sainte contre « les infidèles  », une lutte armée contre quiconque n’est pas musulman. C’est un combat au nom d’Allah, destiné à promouvoir la domination planétaire de l’islam. Les appels à la prière étaient presque toujours suivis d’appels à détruire les juifs et les infidèles !!!

J’ai  réalisé à quel point   la jeunesse du monde arabe  continue à être mal informée… Je ne veux pas voir la propagande, la désinformation, la haine, l’antisémitisme  exacerbé , que j’ai connu dans à mon enfance    se disséminer  à la nouvelle génération . Le terrorisme n’est pas un accident, il fait partie intégrante de la  doctrine officielle  et de la culture du djihad, de la marche pour la domination mondiale qui s’est enclenchée voici
des décennies dans le monde musulman… Ils maîtrisent à la perfection l’art de jouer avec les faiblesses de l’Occident et utilisent à cette fin des mots tels que l’islamophobie.
 
La façon dont les juifs ont été traités   au Proche-Orient avant la libération d’Israël  est une disgrâce   . Et le monde d’aujourd’hui, à l’exception des Etats-Unis, a presque  abandonné Israël de façon à se concilier avec  les dictatures  islamo- nazie   producteurs de pétrole. De leur coté , les Arabes palestiniens ont été sacrifiés et maintenus en position d’otages pour constituer la ligne de front du djihad … Pourquoi le
reste du monde reste-t-il passif et ne fait-il rien pour arrêter les lanceurs  des Quassam  contre    Israël ?… Je crois que le monde musulman a perdu son éthique  et devrait prendre d’urgence la voie de la réforme.
 
L’obsession paranoïde envers Israël qui l’imprègne est de plus en plus intolérable, et l’Occident ne devrait pas l’excuser… Nous sommes dans une guerre sans précédents. Pire que le nazisme et le communisme, le Djihad global est porté par des fanatiques qui croient qu’ils doivent conquérir le monde à  la soumission. Nous devons mener cette guerre et, en même temps, œuvrer pour la réforme de l’islam.
 
L’acceptation de nos voisins  juifs  pour qu’ils vivent en dignité sur la terre d’Israël est mon objectif ultime.  La résurrection d’Israël est un accomplissement historique sans précédent, auquel des milliers de juifs ont payée le fort  prix de leur liberté  pour en arriver jusqu ‘a ici.
Israël est un voisin démocratique et libre   , un ami dans le nouveau proche –orient qui se dessine. On devait s’associer  dans la lutte contre la désinformation. L’antisémitisme et  le terrorisme, source de tous les malheurs.
 
Cher Michel, vous pouvez bien sure publier l' article sur Sabra et Chatila et mes coordonnées, je n’ ai pas peur des intégristes
 
Souhail ftouh   ,   Tunisie :
 
Cordial chalom
souhailftouh@hotmail.com
 

Vendredi, 14 septembre, 2007

Envoyé par Alonso

 

 

 

Et si vos chers palestinniens se mettaient au travail au lieu de faire parler les armes et de vivre de l aumone de l europe...au travail messieurs !!!

Réponse de Mivy

C'est vrai que les palestiniens me sont chers, c'est pas de ma faute, mais je suis pour les palestiniens et pour les israéliens, et chaque victime d'attentat, chaque victime colatérale de tsahal, chaque misère à Hebron ou Sdéroth me fait souffrir. Si les paletiniens ne voulaient pas travailler, on ne verrait pas les policiers israéliens reconduire à la frontière des travailleurs clandestins qui viennent en Israël chercher désespérément du travail.

Par contre, je suis partiellement de votre avis, les responsables politiques palestiniens sont souvent très mauvais, (en tous les sens du terme) débordés par les flots de haine qui sortent de certaines mosquées. Les politiciens israéliens ne sont pas tous excellents non plus, alors Mivy espère (sans trop y croire), que les plus sages des juifs et des arabes sauront trouver quelque chose qui permettra enfin à l'économie de prendre le dessus sur la sécurité, qui permettent à la culture de dominer le fanatisme, et à la compréhension de terrasser la haine.

 

 

jeudi 13/9/2007

Envoyé par Bernard Rossignon

 

 

Bon retour de vacances...Un petit avis : les caricatures sont d'un humour décapant, c'est certain, mais n'est-ce pas un peu aller dans le sens de certaines attentes, malheureusement ? Enfin, elles démontrent que vous êtes plus libres que certains illuminés...Avec ma sympathie

Réponse de Mivy

Je ne suis pas l'auteur des caricatures, elles expriment certaines idées, et je tiens à présenter tous les points de vue. La gauche n'avait pas voulu voir le racisme chez certains immigrés, racisme dénoncé par le front national. Si Le Pen voyait quelque chose, il n'avait pas nécessairement tort, même certaines de ses solutions, parfaitement immorables, mèneraient directement au déclin national, c'est à dire à l'opposé du but recherché.
Merci pour le petit mot de sympathie ! (elle est réciproque, of Corse, comme disait Napoléon).

 

Le 20/5/2007

Envoyé par une musulmane......Bien fière de l'être!

Décidément"Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !"

C'est fou de voir que quand il s'agit de femmes juives la compréhension règne aux côtés de l'admiration du fait qu'elles soient dévouées à leur maris et qu'elles se couvrent avec le "sourire" !

Or dès lors qu'il s'agit d'une femme musulmane qui suit les mêmes principes on parle de " soumission, d'oppression, de rabaissement de le part des hommes!" c'est vraiment à tomber par terre !

Surtout je tiens à le signaler, en islam, elle jouit de plus d'autonomie et liberté, par apport au divorce par exemple, sujet brièvement traité dans ce texte, une fois divorcée son ex mari ne peut en AUCUN CAS  s'opposer à une nouvelle union avec un autre homme, de plus s'il y'a des enfants il se doit de les nourrir, vêtir, et veiller à leur éducation !! aussi la femme musulmane à le droit à une ressource de revenu qui lui est propre et personnelle elle dépense ses biens comme elle l'entend ( tout en respectant les  lois de Dieu et personne d'autres!) sans que son maris n'ait le droit de s'immiscer dans son commerce....

En ce qui concerne le voile, le femme musulmane se voile pour Dieu qui lui assure protection et honneur vis-à-vis des hommes. Elle ne leur donne pas l'occasion de les traiter comme de la marchandise ils n'auront rien à regarder et ne pourront éveiller aucun plaisir, elles s'affirment en tant qu'être humain à part entière et non en "objet de désir" ! le voile est le cadeau de Dieu fait aux femmes contre les hommes et leurs "instinct" ....

Aussi comme dans la religion juive, chacun à des droits et des devoirs ceci même dans les sociétés "laïcs" mais seulement les médias ainsi que toutes les personnes lâches et malhonnête passent leurs temps à diaboliser la femme musulmane, et part là l'islam, tout ceci parcequ'elle est une des rares à être attachée à ces convictions à sa religion, malgré ce "21ème siècle" qui prône l' inexistence des bonnes moeurs....voila ce qu'est l'Islam le vrai, maintenant à chacun le choix de se réveiller de réfléchir ou de rester bien blottit dans la mauvaise volonté et l'ignorance.

 

Réponse de Mivy :

Tout le monde il est humain, tout le monde il déteste la différence. Je fais mienne la chanson de Georges Brassens «Je ne fais pourtant de mal à personne, en suivant des ch'mins qui n'mènent à Rome, mais les braves gens n'aiment pas qu'on suive une autre route qu'eux »

Il n'y a rien d'étonnant à ce que des musulmanes voilées ou des juifs pratiquants avec barbe et grand chapeau ressentent cet ostracisme, et cette mise à l'écart. Une femme non voilée ne pourra que ressentir ce même sentiment dans un pays régi par la Chariah.

Votre remarque sur la proximité entre juives et musulmane pratiquante est tout à fait pertinente, j'ai rencontré en Israël un jeune juif religieux qui avouait son respect pour les musulmans, «car ils respectent leurs femmes, eux ! » il se sentait plus proche des palestiniens au milieu desquels il vivait sans les fréquenter que de ses coreligionnaires de Tel Aviv vivant à l'occidental. Les juifs orthodoxes ont les mêmes obligations vis à vis de leur femme, la femme est consacrée à l'homme contre bon soins. Il doit y avoir une assez grande similitude des règles entre islam et judaïsme «classiques». Malheureusement, des déviances dues à la survivance de coutumes pré islamiques caricaturent l'image de l'islam. (Je pense à l'Afghanistan par exemple).

Mivy est occidental dans sa vision de la femme, je suis contre le voile à l'école (et contre le port de la kippa aussi bien sûr) car je ne crois pas qu'on puisse modifier l'être humain. Favoriser l'aspect homogène des gens favorise les dialogues et évite les mises à l'écart et le racisme. Par contre, je suis perplexe sur l'évolution des rapports hommes et femme dans nos sociétés. Un taux de divorce avoisinant les 50 %, une solitude effrayante de beaucoup de femmes ne peut pas être un optimum. Mais l'épanouissement intellectuel des femmes, leur prise en main de leur destin, nous apporte une saveur supplémentaire dont plus personne ne peut se passer. Une société éclatée entre le monde des femmes à droite et celui des hommes à gauche (ou réciproquement compte tenu de la dernière campagne présidentielle) serait moins riche.

L'islam comme le judaïsme orthodoxe dérangent car ils posent des questions pertinentes, mais il n'est pas évident que leur réponse soit la bonne.

Pour répondre....

 

Date : 05/09/2007 envoyé par Aflalo Michel
Sujet : Chiffre de l'alya

Bonjour,

On ne parle que des chiffres de l’alya et on évoque jamais les chiffres de retour en France !!!!
Je sais qu’il y a un taux énorme de retour, il faudrait peut être en parler, sa me semble plus honnête, sa donnera surement à réfléchir.
Si vous avez les chiffres de ces deux dernières années, Merci de me les faire connaître.

Cordialement Pour répondre....

 

Réponse de Mivy :

Si vous voulez trouver quelqu'un qui n'a pas les chiffres, et bien c'est moi !
Ce que je peux vous dire par contre, c'est qu'ils ne sont pas faciles à interprèter, ceux qui ont quitté le pays en gardent très souvent une nostalgie, et y rèvent d'y retourner. Les considérations économiques et religieuses, la vie dans une société tendue ou indifférente jouent un rôle important dans les décisions individuelles. Il y a beaucoup de franco-israélien qui ne sont vraiment bien nul part, ni en France, ni en Israël... tout est dans la tête.