Mivy décoiffe,
car il a été conçu par un chauve !
réagir ou s'abonner : a  
https://www.mivy.fr/

15-sep-22


Pour me suivre ou commenter sur Facebook,
facebook

Raison Garder

mardi, 11-Mai-2010

Pour réagir, ou s'abonner à la liste de diffusion :


Pour naviguer, cliquez sur le nez

Accueil

Shmouel Trigano et Raphaël Draï ont été très inquiets de la pétition Jcall, ils lui repprochent surtout de demander l'aide des américains et des europeens pour trouver une solution, cela ne peut se traduire que par des pressions, voir des sanctions contre Israël, jugé seul responsable des impasses actuelles. Israël risquerait à cause de cette pétition de faire figure d'accusé et d'accepter l'inacceptable qui mettrait sa sécurité, voir sa vie en danger.
 

 

RAISON GARDER http://www.dialexis.org/php/index.php

Un groupe d’intellectuels et de personnalités se réclamant avec ostentation de leur appartenance juive pour gage de leur objectivité a pris l’initiative sélective d’un « Appel à la raison » auquel il entend assurer la plus large diffusion possible. En réalité, cet appel va à l’encontre de ses buts affichés : la démocratie, la moralité, la solidarité de la Diaspora, le souci du destin d’Israël. L’offensive politicienne qui le sous-tend est claire pour tout le monde. 

1) L’idée d’une paix imposée à Israël sous la pression, voire l’intervention de puissances, est un déni de la démocratie et du droit international, aux relents néo-colonialistes. Elle bafoue le libre choix des citoyens de la démocratie israélienne et constitue un dangereux précédent pour toutes les autres démocraties. 

2) Elle se repose sur un président américain qui échoue à faire face au défi mortel iranien et une Union européenne qui s’est globalement identifiée à la cause palestinienne. Israël est sous une menace d’extermination proférée par la République islamique d’Iran et ses satellites qui l’enserrent au nord, le Hezbollah, au sud, Gaza.

3) Alors que ces mêmes signataires font peser la responsabilité de l’impasse sur le seul Israël, toutes les enquêtes objectives montrent et démontrent que ni l’Autorité ni la société palestiniennes ne sont véritablement intéressées par une paix juste: 66,7% de cette population rejettent la création d’un État palestinien sur la base des frontières de 1967, 77,4 % rejettent l’idée que Jérusalem soit la capitale de deux États (sondage d’avril 2010 par l’Université Al Najah de Naplouse). La création d’un État palestinien sans la confirmation de la volonté de paix du monde arabe sans exception exposerait le territoire exigu d’Israël à une faiblesse stratégique fatale. 

4) L’«Appel à la raison » souffre d’amnésie : les accords d’Oslo ont conduit à une vague de terrorisme sans précédent, le retrait du Liban à l’installation du Hezbollah - et les garanties du Conseil de sécurité à ce propos sont un chiffon de papier -, le désengagement de Gaza a conduit au coup d’État du Hamas et à une pluie de missiles de plusieurs années. Demain « Jérusalem-Est » et l’État de Palestine seront-ils sous la coupe de ce dernier ? Les regrets des signataires de l’Appel ne serviront à rien...

5) La morale et l’honneur, la volonté de paix, ne sont l’apanage d’aucun camp. Ils sont un enjeu de chaque instant. Par ses motivations partisanes et partiales, cet « appel à la raison » contribue aux tentatives de boycott et de délégitimation qui visent l’État d’Israël, et il porte gravement préjudice à sa population. 

6) Devant les véritables menaces qui visent Israël dans son existence même et qui compromettent les chances d’une paix durable au Moyen-Orient nous entendons constituer un mouvement d’opinion véritablement médiateur au sein de l’Union européenne dont nous sommes les citoyens, qui se propose de défendre et d’illustrer la légitimité de l’État d’Israël dans le cadre d’une véritable paix, et de lutter contre l’antisémitisme qui s’y développe dangereusement. 

Nous appelons à signer en masse cette déclaration.

Premiers signataires : 

Jean Pierre Bensimon, professeur de sciences sociales, Raphaël Draï, professeur de sciences politiques et de droit, Shmuel Trigano professeur de sociologie politique, directeur de la revue "Controverses". ; Judith Gachnochi, psychologue, Georges Gachnochi, psychiatre-psychanalyste, Nicolas Nahum, architecte, Georges Elia Sarfati, professeur des universités, linguiste et philosophe, Perrine Simon Nahum, chercheur au CNRS, historienne, Pierre-André Taguieff, directeur de recherche au CNRS, philosophe, politologue et historien des idées, Michèle Tribalat, démographe,, professeur de sciences sociales; geoges gabriel journaliste écrivain; Abraham BRAMI Philologue-Auteur

Peintures

Courriers

Humour

Signatures remarquées

J'ai observé la liste des signataires, du moins les premiers, plus de 2000, ils sont en vrac, par ordre de signature, et parmi eux j'ai relevé des noms qui m'ont semblé connus ou symboliques, pour chacun de ceux ci j'ai recherché sur internet un lien permettant de les situer, et voici cette liste forcément incomplète et quelque peu subjective. Je prie ceux ou celles que j'aurais oublié de m'excuser. Quand plusieurs journalistes appartenant au même organe ont signé, je n'ai relevé que le nom du plus connu d'entre eux.

Victor Perez (Hadera Israël); Albert Soued (écrivain Israël) ; André Nahum (médecin, chroniqueur radio) ; Pierre Lefevre (Président de Primo Europe) ; Michel Garotté (journaliste); Alain Legaret (Israël) ; Emmanuel Navon (Professeur de relation international université Israël);Jacques Kupfer (Ex président du Likoud France); Michel Zerbib (redacteur en chef de Radio J) ; Moïse Rahmani (écrivain Bruxelles); Souhail FTOUH (Avocat Journaliste Tunis) ; Bat Yeor (écrivain); Aldo scialom (Pdt Amitié judéo-chrétienne de Boulogne); Robert REDEKER (philosophe); François Celier (écrivain et pasteur);Paul Landau ( écrivain); Menahem MACINA (journaliste) ;Sarah Friedman (écrivain);Esther Orner (écrivain israélien francophone);francoise Lipshitz responsable associations Florin Aftalion (économiste) ; Léon Masliah (ancien directeur du consistoire);Mardoché Bensoussan (Grand Rabbin Jérusalem); Michel-Louis Lévy (démographe); Clément WEILL-RAYNAL (journaliste, élu au consistoire de Paris); Richard Benita (Pdt de Radio Judaïca Lyon) ; Sammy Ghozlan (lutte contre l'antisémitisme dans le 93) ; Alain Michel rabbin massorti, historien, éditeur à Jérusalem ; Zvi Amar (Pdt du consitoire de Marseille); Michaël AZOULAY rabbin de neuilly;Gladys Tibi (pdt du Libi France) ;Hicham Bougrine (islamologue sioniste Maroc); Albert Bensoussan (écrivain) ; Marie Vidal (écrivain catéchiste) ; Marc Lev (chroniqueur Israël) ; Sacha BERGHEIM (historien); Mendel Samama (rabbin Loubavitch Strasbourg); Aimé Atlan (rabbin Paris); Daouia BEZAZ (conseillier régional socialiste Lorraine) ; Michèle Madar (écrivain); Mardoh'aï Chriki (rabbin écrivain Jérusalem); Haïm Nissenbaum ( porte parole du mouvement Loubavitch); Gérald FRUHINSHOLZ (pasteur); Simon Darmon (professeur écrivain); Bernard Elkaïm (ancien recteur de Limoges);Armand Abecassis (philosophe, universitaire) ; Guy Vidal Naquet (prof à Supelec );Paul Fenton (Prof Sorbonne judaïsme) ; Lionel Ifrah (prof d'anglais à l'Université de Versaille, Centre de recherche sur les juifs de langue anglaise) ; Ron Chaya (Rabbin à Jérusalem) ;

 

 

 

La pétition ne permettant pas de laisser des opinions personnelles, nous sommes obligé de nous rabattre sur des articles de fonds, abondants par ailleurs expliquant ce vote

Liste d'articles soutenant ce point de vue :

Voir Raison garder

Retour article principal