facebook
Mivy décoiffe,
car il a été
conçu par un chauve !

m'écrire : a  
adresse : http://www.mivy.fr/

 


Libération a-t-il le droit de refuser une publicité


Mercredi, 22-Mar-2017
Pour réagir, ou s'abonner &agr ave; la liste de diffusion :


Pour naviguer, cliquez sur le nez
historique => journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011,
2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017
trefle
  Vendredi soir, (20/12/02) j'ai trouvé cette pétition contre le journal Libération à la station de métro Convention.
        

Je suis très content de vous le communiquer, car,  c'est une information intéressante sur le débat d'idée qui secoue la France.

Faut-il la liberté pour les ennemis de la liberté ?  ou plutôt, faut-il laisser dire que l'occident cherche à dominer la planète, avec toutes les conséquences que  cela peut avoir pour motiver ceux qui luttent contre la civilisation occidentale ?

Je n'ai pas signé cette pétition, mais je la pense intéressante. Cet incident rappellera à ceux qui n'ouvrent jamais ce journal,  que s'il défend les droits de l'homme,  Libération n'est pas un journal acquis aux idées islamistes.

 
 

Au verso un texte permettant de voir la protestation, que vous pouviez lire sur le site de l'éditeur.

 

Pourquoi les Editions les 12 ?

http://www.metmati-maamar.com/pourquoi-les--ditions-les-12-

Nombreux seront les lecteurs qui se poseront probablement la question:

pourquoi les douze ?

      Nombreux seront aussi ceux qui penseront, à tort comme nous allons le voir, que ce chiffre ainsi utilisé est propre au Chi'isme, sinon, renferme une forte connotation Chi'ite.
Comme je l'ai d'ailleurs moi-même cru avant de découvrir, Dieu merci bien des années après, qu'il n'y avait absolument aucun rapport entre le chiffre "théologique douze" et le Chi'isme et cela qu'il soit primitif ou récent.
Je pense que le mutisme des Imams et autres leaders ou pseudo leaders dits Sunnites sur la question, a engendré cette totale méconnaissance, contrairement aux savants dits Chi'ites qui en ont largement fait état. Les doctes Sunnites quand à eux ne l'ont jamais abordée, bien plus, il me semblerait qu'ils l'aient enterrée.
Ce qui est effectivement et pour le moins très mystérieux, surtout lorsque l'on sait que les éléments permettant d'évoquer la question figurent dans des manuscrits non pas Chi'ites, mais bien au contraire orthodoxes et de surcroît des plus célèbres, tels que, le Sahih de Boukhari, le Sahih de Muslim, le Sunane d'Abou Daoud, le Sahih de Thirmizi et bien d'autres.
Sans oublier que cette question doit avoir une place conséquente dans la pensée de chaque Musulman et Musulmane compte tenu de son importance théologique.
C'est aussi afin d'éviter tout amalgame entre les Editions les Douze et le Chi'isme, en tout cas tel qu'il est perçu ou qu'il pourrait effectivement l'être, que j'ai décidé de rédiger cette petite note, surtout lorsque l'on sait ce que pensent les Musulmans dits Sunnites du Chi'isme et des Chi'ites.

Loin de me soucier de l'opinion personnelle d'individus ne possédant aucun savoir théologique et qui de surcroît adoptent un comportement hostile et véhiculent une image stéréotypée de la question. En effet, combien est-il paradoxal de constater que ces mêmes personnes reprochent aux Chi'ites et autres groupements leurs égarements, les évitant comme "la peste noire", tout en se rapprochant d'une façon très amicale des incrédules.
Comportement on le conviendra, tout à fait contradictoire à la lumière des écritures coraniques, ce qui apparaît quand même beaucoup plus grave. Je reviendrais néanmoins sur ce sujet le plus scientifiquement possible dans mon livre intitulé "l'Islam 1999".En conclusion j'ai décidé de nommer cette Maison d'Éditions, les Douze, en l'honneur des Douze hommes qui doivent succéder au Prophète dans le temps, afin de soutenir l'Islam authentique. Leur venue annoncée par le Prophète Mohammed (ppsl) nous est parvenue par l'intermédiaire des tous premiers compilateurs de sentences prophétiques, (Hadiths) donc par des pionniers en la matière.

Jabril fils de Samoura a dit : "J'ai entendu le Messager de Dieu dire que ce monde ne prendra pas fin avant qu'il y est eu douze califes, ils seront tous des Quoraiches"(Récit rapporté par le sunane d'Abou Daoud volume 3 page 109)

- Jabrir fils de Samoura a rapporté :"Entrant mon père et moi chez le Prophète, je l'ai entendu dire "Ce pouvoir du califat ne sera échu qu'après le douzième calife puis il a débité des mots que je n'ai pas retenus, je demandai à mon père ce qu'il avait dit ? Il me répondit : "Tous ces califes seront des Quoraichites" (Récit rapporté par le Sahih de Boukhari volume 4 chapitre les sentences page 528, le sahih de Mouslim volume 2, chapitre du commandement page 686 Nº 942 & le sunane d'Abou Daoud volume 3, chapitre le Mahdi page 109).

Quand à Hamed ibn Hanbal, il le rapporte selon différentes variantes pas moins de trente trois fois dans son "mousnad", à savoir :

Tome 5 page 103 numéro du hadith 20833 
Tome 5 page 104 numéro du hadith 20842 
Tome 5 page 105 numéro du hadith 20845
Tome 5 page 105 numéro du hadith20850 
Tome 5 page 106 numéro du hadith 20859
Tome 5 page 108 numéro du hadith 20871 
Tome 5 page 109 numéro du hadith 20882
Tome 5 page 109 numéro du hadith 20884
Tome 5 page 109 numéro du hadith 20887 
Tome 5 page 111 numéro du hadith 20904 
Tome 5 page 111 numéro du hadith 20906 
Tome 5 page 112 numéro du hadith 20916 
Tome 5 page 113 numéro du hadith 20923
Tome 5 page 113 numéro du hadith 20924
Tome 5 page 114 numéro du hadith 20936
Tome 5 page 115 numéro du hadith 20902
Tome 5 page 116 numéro du hadith 20961
Tome 5 page 118 numéro du hadith 20977 
Tome 5 page 118 numéro du hadith 20978
Tome 5 page 118 numéro du hadith 20979
Tome 5 page 118 numéro du hadith 20981 
Tome 5 page 119 numéro du hadith 20982 
Tome 5 page 120 numéro du hadith 20991 
Tome 5 page 120 numéro du hadith 20993
Tome 5 page 120 numéro du hadith 20995
Tome 5 page 121 numéro du hadith 21005
Tome 5 page 122 numéro du hadith 21016
Tome 5 page 123 numéro du hadith 21020
Tome 5 page 128 numéro du hadith 21069
Tome 5 page 129 numéro du hadith 21076
Tome 5 page 130 numéro du hadith 21089
Tome 5 page 131 numéro du hadith 21095
Tome 5 page 132 numéro du hadith 21106 

Quand à Tabarani, il le rapporte selon différentes variantes, par moins d'une quarantaine de fois dans son grand receuil, à savoir :

TOME 1 page 54 numéro du hadith 12
TOME 1page 90 numéro du hadith 142

TOME 2 page 195 numéro du hadith 1791 
TOME 2 page 195 numéro du hadith 1792
TOME 2 page 196 numéro du hadith 1794
TOME 2 page 196 numéro du hadith 1795
TOME 2 page 196 numéro du hadith 1796
TOME 2 page 196 numéro du hadith 1797
TOME 2 page 197 numéro du hadith 1798
TOME 2 page 197 numéro du hadith 1799
TOME 2 page 197 numéro du hadith 1800
TOME 2 page 197 numéro du hadith 1801
TOME 2 page 199 numéro du hadith 1808
TOME 2 page 199 numéro du hadith 1809
TOME 2 page 208 numéro du hadith 1849
TOME 2 page 208 numéro du hadith 1850
TOME 2 page 208 numéro du hadith 1851
TOME 2 page 208 numéro du hadith 1852
TOME 2 page 241 numéro du hadith 1875
TOME 2 page 241 numéro du hadith 1876
TOME 2 page 215 numéro du hadith 1883
TOME 2 page 218 numéro du hadith 1896
TOME 2 page 223 numéro du hadith 1923
TOME 2 page 226 numéro du hadith 1936
TOME 2 page 232 numéro du hadith 1964
TOME 2 page 240 numéro du hadith 2007
TOME 2 page 248 numéro du hadith 2044
TOME 2 page 253 numéro du hadith 2059
TOME 2 page 253 numéro du hadith 2060 
TOME 2 page 253 numéro du hadith 2061 
TOME 2 page 253 numéro du hadith 2062
TOME 2 page 254 numéro du hadith 2063
TOME 2 page 255 numéro du hadith 2067
TOME 2 page 255 numéro du hadith 2068
TOME 2 page 255 numéro du hadith 2069
TOME 2 page 255 numéro du hadith 2070
TOME 2 page 255 numéro du hadith 2071
TOME 2 page 256 numéro du hadith 2073

 

Ces récits sont aussi rapportés selon différentes variantes, califes, imams, émirs… Par l'ensemble des compilateurs de sentences prophétiques à savoir, le Sahih de Thirmizi, le Mustadrek d'el Hakem, le Kanz Romel, Abou Narime et probablement par bien d'autres. On ne peut donc qu'accréditer cette sentence prophétique, et par conséquent constater que le chiffre douze ainsi utilisé, n'a rien a voir comme je l'ai dit, avec le Chi'isme et les chi'ites. Quant aux différentes autres questions que l'on pourrait se poser, telles que, qui sont les douze califes, quel lien direct y a-t-il entre ce douzième calife et le Mahdi et qui enfin sera ce dernier ? Vous comprendrez fort bien chers lecteurs, que je sois dans l'immédiat, dans l'impossibilité de répondre a ces interrogations parfaitement légitimes et combien il est vrai intrigantes.
Voilà donc pourquoi j'ai décidé de nommer cette Maison d'Editions, les Douze, en l'honneur de ces douze hommes et plus particulièrement du douzième qui n'est autre à mon sens que le Mahdi attendu, qui doit apparaître sur terre quand celle-ci sera la proie de troubles, de tuerie et de corruption sans précédents. Rappelons qu'il est un noble descendant du Prophète Mohammed (ppsl) par Fatima et Ali (selp). 
Le Mahdi ré-instaurera le Royaume de Dieu sur terre, afin que l'Islam triomphe une ultime fois 
(et Dieu Exalté Soit-Il est le plus savant).