facebook

 


Mivy décoiffe,
car il a été conçu par un chauve !

m'écrire : a   adresse : http://www.mivy.fr/


 
Samedi, 17-Avr-2021
Pour réagir, ou s'abonner à la liste de diffusion :

Pour naviguer, cliquez sur le nez
historique => journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021
Facebookfacebook
a
Dimanche
31 décembre 2017

La Catalogne se divise

 

Un peuple est généralement une création artificielle, en fonction des conquêtes, les souverains ajoutent terres aux terres, et face à un ennemi commun, il a rassemblé autour de lui ses sujets. Ainsi les alsaciens sont devenus français, comme les occitants, ou les provencaux.

L'histoire est complexe, et de nouveaux peuples peuvent naître de l'éclatement des anciens états. En ce moment, on cultive des mythes fondateurs dont l'importance n'a probablement pas été celle qu'on leur a donné, on tente de faire revivre des langues en voie de perdition, on enseigne ce qui divise et non ce qui unie, et ainsi on tente avec des succès variables, de recréer des peuples. On le voit en Catalogne, en Corse, en Ecosse et ailleurs.

Le combat de certains Catalans pour leur indépendance se heurte au combat d'autres Catalans qui souhaitent rester espagnols, vous saurez tout (ou presque sur le sujet en lisant l'article sur Mivy... "La Catalogne en Question"

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Dimanche
12 décembre 2017

Donald Trump reconnait Jérusalem capitale d'Israël

Après en avoir informé les dirigeants du Proche Orient, Donald Trump, président des Etats Unis d'Amérique a déclaré reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et a ordonné que les études en vu de se transfert démarrent immédiatement. .

Les réactions arabes ont été extrêmement violentes, on a annoncé des «journées de la colère» qui ont été des semis échecs malgré un mort ou deux. Le conseil de sécurité puis l'assemblée générale de l'ONU se sont réunis pour condamner cette décision qui semble isoler les États Unis.

Les  européens souhaitent pousser une solution au conflit israélo palestinien par un accord basé sur la reconnaissance simultanée de deux états, et de Jérusalem comme capitale des deux. La reconnaissance américaine unilatérale de Donald Trump sabote donc projet. D'un autre côté les Russes, Chinois et leurs alliés sont très contents de contrer les américains, et les arabes et leurs alliés du tiers monde sont prêt à voter n'importe quoi pourvu que cela nuise à Israël.

Pour en savoir plus cliquez ici

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Dimanche
30 octobre 2017

Massoud Barzani a perdu

  Les événements se sont précipités au Kurdistan, après un bref ultimatum, les armées irakiennes, soutenues par des milices dirigées et armées par un général iranien, se sont emparé de la grande ville de Kirkouk et en ont chassé les Peshmergas, soldats Kurdes.

Les combats ont été très brefs, les nationalistes kurdes se sont repliés sur les provinces historiques, abandonnant à Bagdad les très riches champs pétroliers de Kirkouk, le Kurdistan se trouve isolé plus que jamais et privé de l'essentiel de ses ressources. Des dizaines de milliers de Kurdes ont fuit Kirkouk, on a écrit que les milices chiites auraient décapité des centaines de peshmergas.

Il semblerait qu'un accord ait été conclu entre les grandes puissances régionales, les États Unis ont lâché les Kurdes d'Irak, mais soutiennent ceux de Syrie qui semblent s'implanter solidement à l'Est de l'Euphrate, région où on trouve également du pétrôle.  La trahison des États Unis continuera à aggraver l'image désastreuse de cette grande puissance qui laisse honteusement tomber ses alliés.

Massoud Barzani a donc tout perdu, et la constestation gronde dans son camp, il vient d'abandonner la plupart de ses pouvoirs, et ses adversaires réclament sa démission afin de renouer avec Bagdad.

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Vendredi
27 octobre 2017

Les femmes et les Weinstein

Hervey Weinstein est un producteur de cinéma américain qui a fait la pluie et le beau temps à Hollywood, libertin et autoritaire, il a fallu attendre des déboires économiques pour qu'une centaine de femmes l'accusent d'abus sexuels. Par contagion, dans le monde entier des femmes "balancent leur porc" et affirment "me too" contre les agressions sexuelles dont elles sont victimes.

Pourtant les promotions canapées ne sont pas toujours refusées, et la limite entre le harcèlement et la drague est floue. Les femmes veulent pouvoir choisir et n'acceptent pas la violence même quand elle provient d'un homme ayant pour une raison ou une autre une situation dominante, et qui pour cela se croit tout permis. Eduque ton fils, est la revendication principale des femmes qui subissent trop souvent des comportements indécents.

Tout l'article ici 

haut

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Dimanche
5 octobre 2017

L'indépendance du Kurdistan irakien

Les Mèdes sont aux Kurdes ce que les gaulois sont aux français. Les kurdes ont tout d'une nation, une histoire, une volonté nationale, une langue, mais ils habitent dans quatre états impériaux qui craignent leur éclatement. Un référendum sur l'indépendance du Kurdistan Irakien arrive à temps pour consolider le pouvoir de Massoud Barzani, et à contre temps dans un contexte international plus que défavorable. Les états nations sont nés du démembrement des empires, et ce sont des cataclysmes qui ont permis leur émergence. Je ne suis pas pressé de voir arriver les cataclysmes.

Tout l'article ici 

 

Dimanche
10 septembre 2017

La bombe de Kim Jong-un

Kim Jong-un, 김정은 pour les intimes, est heureux, il vient de réussir deux essais militaires impressionants, la Corée du Nord vient de lancer un missile intercontinental sur plus de 3000 kilomètres, il a traversé le Japon avant de s'abimer dans l'Océan Pacifique, et peu de jour après a réussis à faire exploser une bombe nucléaire d'une terrible puissance, et on pense qu'il s'agit d'une bombe H.

Kim Jong-un est le chef incontesté, et incontestable (sous peine de mort) de la Corée du Nord, petit pays de vingt cinq millions d'habitants, ce jeune homme arrivé au pouvoir encore plus jeune qu'Emmanuel Macron a logiquement succédé à son papa, qui généreusement, tolérait l'opposition... des morts.

Les images venues de Corée du Nord, montrant un peuple discipliné comme pas possible, des défilés extraordinaires, des meeting aussi beaux que les meeting nazis sont impressionnants. Pourtant, on ne peut oublier la grande famine de 1990, et le retard abyssal de développement entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. La course à l'arme nucléaire est selon les experts, une façon se se présenter comme une grande puissance, une façon d'assurer la sécurité d'un pays profondément fragile.

Les voisins et les occidentaux voient avec la plus grande inquiétude cette course à l'armement, en miniaturisant sa bombe, Kim Jong-un a ou aura très prochainement la possiblité de détruire ses voisins Sud Coréens ou Japonais. On connait la très longue inimitié qui existe entre ces pays.  La Chine elle même commence à s'inquiéter, si bien que la question des essais nucléaire coréen a été posée à L'ONU au conseil de sécurité d'autant plus qu'on accuse le régime de Pyongyang non seulement de se doter d'un pouvoir de nuisance redoutable, mais aussi de diffuser son savoir faire aux ennemis de l'occident, en particulier au régime des Mollahs en Iran.

Les occidentaux tous unis exigent des sanctions, capables de ruiner le régime, capables de le ruiner, cela veut dire aussi capable de le pousser à bout, et capable pour survivre de faire des bêtises. C'est cet argument qui entraîne la prudence de la Chine et de la Russie, qui sont trop contents de voir une épine de taille dans le pied du Japon, et de la Corée du Sud alliés des États Unis.

Le Président des Etats Unis Donald Trump tempête, et menace la Corée du Nord, il envisagerait même une action militaire, afin de détruire ce potentiel mortel avant qu'il ne soit trop tard. Souvenons nous, si nous avions attaqué Hitler avant qu'il ne soit prêt, combien de vie aurions nous sauvé ?    Mais ces menaces effraient le monde, si bien qu'un journal comme "Le Monde", pense que le vrai danger, n'est pas l'armement d'un pays de 25 millions d'habitants et son régime tyranique prêt à tout pour survivre, mais l'incompétence et la versatilité d'un président américain capable de mettre le feu au monde avec des moyens nettement plus puissants.

Nos dirigeants ont donc le choix, soit faire l'autruche et nier le danger, soit prendre le pari d'un victoire militaire rapide détruisant ce potentiel de mort avant qu'il ne puisse être vraiment opérationnel, soit attendre que le régime tyrannique s'effondre de lui même, et le laisser s'armer en pensant que cet arsenal n'a qu'un objectif de politique intérieur et dissuasif contre une éventuelle agression extérieure improbable.
N'oublions pas que les gens peureux sont dangereux, et que si le régime Nord Coréen, ou Donald Trump a peur, «on» peut appuyer sur le bouton à tort et à travers.

La vie de millions de personne dépend des décisions de quelques uns.
Voir revue de presse ici

haut

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

jeudi
31 août 2017

La Catalogne attaquée à son tour

Une voiture fonce sur la foule qui déambule sur les Ramblas, en plein cœur de Barcelone, puis un autre attentat vise une station balnéaire catalane, une fois de plus les européens sont attaqués par les fous d'Allah. Leur but est de provoquer une guerre civile, et les autorités combattent pour sauver le vivre ensemble. Lentement, les islamistes grignotent la bonne volonté des européens dont la patience a ses limites.

Le semblant d'unité nationale n'aura duré qu'un jour, la possibilité d'indépendance de la Catalogne rallume les tensions

Voir l'article ici

haut

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
Vendredi
6 Août 2017

Contrôler le mont du Temple

Vendredi 14 juillet 2017, des gardes frontières israéliens étaient en fraction à la Porte des Lions, à l'entrée du quartier musulman de la vieille ville. Trois hommes armés de pistolets automatiques de fabrication artisanale ont ouvert le feu sur eux, deux jeunes gardes ont été tué sur le coup et le troisième blessé. 

Les assaillants ont été ensuite poursuivis dans les ruelles et tués à leur tour alors qu'ils se trouvaient sur l'esplanade des mosquées...

Et c'est le début d'une nouvelle série de drames dans la ville sainte où la soif de pouvoir remplace trop souvent la spiritualité.

Voir l'article ici

haut

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Vendredi
27 juillet 2017

Simone Veil, le courage et l'honneur

Simone Jacob, plus tard mariée à Antoine Veil a eu une vie exceptionnelle, né en 1927 dans une famille bourgeoise d'origine juive, son père était un architecte brillant, prix de Romme, et sa mère était très belle, chez eux, la religion ne tenait aucune place, elle avait douze ans quand la seconde guerre mondiale a été déclechée. Sa famille est restée à Nice, avec de faux papiers, elle a appris plus tard que ces papiers avaient été fournis par la Gestapo, et c'est pour cela qu' elle s'est fait arrêter avec sa mère son frère et sa sœur en 1944 au cours d'un contrôle en ville.

Parce qu'elle était belle, à son arrivée au sinistre camp d'Auschwitz, une femme Kapo a eu pitié d'elle, et l'a affecté dans un camp où la mortalité était un peu plus lente, elle a réussi ainsi à survivre mais pas sa mère, morte d'épuisement juste avant la libération des camps.

Elle s'est mariée avec Antoine Veil qui avait fait Sciences Po, et voulait faire de la politique, mais le destin en a décidé autrement, repéré par Jacques Chirac, c'est elle qui a eu une bonne carrière, alors Antoine, plutôt que de jouer les seconds rôle s'est lancé dans les affaires. Ils se sont aimés jusqu'au bout et ont eu quatre enfants.

Son premier combat a été pour les femmes, c'est en raison de son caractère trempé, et de sa volonté qu'elle a été ministre de Valéry Giscard d'Estaing et qui a porté contre vents et marée la loi autorisant sous certaines conditions l'avortement.
Auparavant, les femmes les plus pauvres pratiquaient cette opération délicate à la maison, avec des aiguilles à tricoter, dans des conditions d'hygiene qui mettaient souvent leur vie en danger, et qui enrichissait un trafic clandestin, tandis que les femmes aisées partaient à l'étranger.  

Haïe et détestée par les uns, on l'a comparé à Hitler vu les innombrables assassinats de fœtus dont on l'a rendu responsable  ! 

Son courage et sa tenue lui ont valu d'innombrables amitiés, elle est même ressortie comme la personnalité préférée des français.

Puis elle s'est battue pour l'Europe, loin d'un désire de vengeance, elle ne voulait pas revoir ces haines stupides et ces affrontements destructeurs. Élue députée européen, et en juillet 1979, elle accède à la présidence du premier parlement européen. Elle a été honorée jusqu'à la fin de sa vie, on dit qu'elle aimait ça !  membre du conseil constitutionnel, académicienne,  et après sa mort, le président Emmanuel Macron envisage sérieusement de transférer ses cendres au Panthéon.  

Son judaïsme a toujours été discret et intime, amie d'Israël, son aversion pour la violence et la guerre s'explique beaucoup par son histoire personnelle, et elle a vécu tout cela car elle était juive. Elle fréquentait occasionnellement une synagogue libérale, là où hommes et femmes sont sur un pied d'égalité, et tenait à un enterrement juif. Elle voulait qu'on récite le kaddish sur sa tombe. Le kaddish est une glorification de Dieu, écrite en araméen, dont le pater noster est la version chrétienne.

Elle a eu droit à une cérémonie officielle dans la cour des invalides, présidée par le Président de la République, et un enterrement juif, où Haïm Korsia, Grand Rabbin de France et Delphine Horvilleur, femme rabbin libérale ont encadré les enfants qui ont récité ensemble le kaddish. L'oraison funèbre a été dite par Marceline Loridan-Ivens, sa compagne de déportation et son amie de toujours. .
         Simone Veil, qui a toujours défendu les femmes, et la paix civile aurait été contente de voir réunis en son honneur deux rabbins de tendances différentes, un homme et une femme.

Je vous invite vivement à lire la revue de presse ici, elle est très enrichissante.
Vous pouvez lire l'article et la revue de presse sous forme PDF facilement imprimable également.

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
Lundi
11 juillet 2017

La présidence Macron est en marche

Un trimestre électoral, et le paysage politique est recomposé, nous avons un grand parti de centre droit qui vampirise la droite du parti socialiste et la gauche du parti "Les Républicains".
Des têtes nouvelles, et d'autres qui font semblant de l'être, une fidélité à la politique conduite  par les gouvernements précédents de droite ou de gauche, mais une méthode plus dynamique et plus réactive. La jeunesse et le style du nouveau président pourrait provoquer l'étincelle qui permettrait à notre économie de repartir, il a tous les leviers politiques entre ses mains.
Mais s'il décevait, la contestation ne pourrait s'exprimer que dans la rue, et c'est là le danger.     Voir l'article ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Jeudi
15 juin 2017


La barbe est de retour  !

Le phénomène s'est  produit il y a quelques jours, j'ai croisé dans le garage, un voisin avec une superbe barbe rousse. Puis, j'ai admiré les photos de notre nouveau premier ministre, enfin, je suis allé chez mon coiffeur... et là pas de doute, la mode est à la barbe.

Ceci est confirmé dans la rue, j'ai compté les passants, dijonnais, et entre 25 et 30 % des hommes adultes portaient la barbe. Généralement elle était discrète, et parfois même on avait du mal à savoir si le monsieur était barbu ou mal rasé, on voit aussi de toutes petites barbichettes, qui en grandissant pourront évoquer Napoléon III, mais aujourd'hui elle ne sont encore que des bébés. Par contre d'autres sont plus fournies et conquérantes.

La mode est cyclique, et dans la famille Lévy, on peut voir Léopold, avec une belle barbe, Gaston avec une grosse moustache, Roger avec une petite mousache (Ne vous y trompez pas, peu de temps après cette photo, Roger était chauve comme les autres ! ), Michel imberbe, et je n'ai pas eu de fils..

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Dimanche
11 juin 2017


Maroc : le Rif en ébulition

Le Rif est une région montagneuse au Nord du Maroc, l'altitude  peut y dépasser 2400 mètres, la région est  peuplée de tribus berbères ou amazigh, à l'histoire tourmentée et guerrière. Les habitants se sentent abandonnés par l'État, et si des projets industriels importants existent sur Tanger, Al Hoceima est en plein marrasme.

C'est la mort atroce d'un petit commerçant happé par la broyeuse sur laquelle il s'était penché pour récupérer son poisson confisqué par la police qui a mis le feu aux poudres. Les manifestants ont des revendications économiques fortes, mais en arrière plan, il reste la volonté identitaire, la crainte des islamistes et un désire de démocratie. Le roi saura-t-il rassurer son peuple et rétablir la sérénité ?

Pour lire l'article, cliquez ici

 

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Vendredi 2 juin 2017

Les fantômes de l'Abbaye

   Fondée en 630, l'abbaye bénédictine Saint-Pierre de Bèze est l'une des plus anciennes de Bourgogne : elle fut en effet la quatrième des abbayes mérovingiennes du diocèse de Langres (après Moûtiers-Saint-Jean, Saint-Bénigne et Saint-Seine). 

Elle est née d'un remord, un preu chevalier de bon roi Dagobert. Pour obéir à son roi, il a trucidé un de ses rivaux, et a reçu terres et fortune en récompense.   Toujours, rongé de remords, il a finit par créer une abbaye pour le repos de son âme

L'Abbaye a été vendue comme bien national sous la révolution et vendue à un marchand de pierres.

Dans le parc de l'Abbaye, vous voyez hurler les fantômes, figés à jamais dans le tronc d'un arbre.  Ils pleurent l'Abbaye.

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Vendredi
7 mai 2017


L'assassinat de Sarah Halimi

Dans la nuit du 3 au 4 avril 2017, un voisin de Sarah Halimi, Kada Traoré, entre à 4h du matin par le balcon, il la tabasse, la torture, elle hurle, il récite des sourates du Coran en la tabassant. L'autopsie révèle plus d'une vingtaine de fractures sur son corps et son visage. Pour finir, le meurtrier l'attrape et la jette par la fenêtre, en criant Allahou Akbar depuis le troisième étage

Lucie Attal-Halimi, était aimée dans la communauté juive orthodoxe où on la connaissait sous le nom de Sarah Halimi. Âgée de soixante cinq ans, médecin elle a dirigé une des toutes premières crèches de la rue Vieille du Temple à Paris, mère de trois enfants, et grand mère accomplie, elle habitait à Belleville, un quartier populaire au Nord Est de Paris, dans un immeuble modeste où vivaient une population variée.

Kada Traoré était coutumier des insultes antisémites, il a été arrêté et transféré d'office dans un hôpital psychiatrique,  âgé de 27 ans, domicilié chez ses parents dans la même résidence que la victime, d'origine africaine, musulman, il a un passé chargé de délinquance, d'alcool et de drogue. Ce jour là, il était dans un état de forte excitation depuis la veille au soir et s'en était pris une première fois à une assistante de vie de sa soeur, lui reprochant de ne pas être musulmane. Dans la nuit, il avait débarqué avec violence chez des amis de sa famille, des musulmans maliens qui étaient en prière, ils ont appelé la police, puis il était passé par le balcon dans l'appartement mitoyen de la victime pour l'assassiner.

  La police est dans l'immeuble pendant pendant que Kada Traoré massacre Sarah Halimi à coup de poings, pendant plus d'une heure, elle hurle, et les trois policiers de la BAC en arme ne bougent pas, ils ne franchissent pas le pas de la porte. Était-ce la lâcheté ou des ordres stupides ? Dans les deux cas la police est coupable de refus d'assistance à personne en danger et des condamnations pénales s'imposent, soit vis à vis des policiers, soit vis à vis de leur hierarchie.  Les dizaines de voisins de ce minuscule immeuble, qui entendent forcément les hurlements de madame Halimi, ils n'ont pas bronché, seulement six d'entre eux ont accepté de témoigner.

  Ce drame s'est déroulé en pleine campagne présidentielle, aussi les médias ont-ils décidé de ne pas l'ébruiter. Ce crime aurait pu favoriser les partisans d'une ligne dure vis à vis des dérives criminelles imputées à des musulmans, et tout le monde pense à Marine Le Pen, voir François Fillon, et la présidence Hollande, qui soutenait à l'époque en sous maint Emmanuel Macron ne tenait pas à leur faire de cadeau.

Cet homicide a provoqué de vives réactions dans la communauté juive. Environ 1000 personnes ont défilé dimanche 9 avril à Belleville dans une ambiance tendue. Une marche blanche à sa mémoire a été organisée le dimanche d'après à Belleville. Elle s'est heurtée à des « Mort aux Juifs ! » de la part de jeunes des cités avoisinantes, certains ajoutant : « On a nos kalach ! ».
           Encore un musulman coupable d'avoir assiné un juif, un déséquilibré bien sûr, mais pour torturer ainsi une personne qui n'avait fait de mal à personne, ne faut-il pas être déséquilibré ?   l'antisémitisme est évident par le choix de la victime, et par les propos tenus habituellement, cependant, il faudrait se garder de généraliser : Aicha une voisine de Sarah, a tenu à déclarer à un  journaliste : "vous savez, on vit tous ensemble finalement" et me murmure :  » c'était un drogué, il insultait tout le monde" 

  Une information judiciaire a été ouverte le 14 avril par le parquet de Paris pour «séquestration et homicide volontaire»,  le procureur de Paris, François Molins refuse à priori de viser la circonstance aggravante de la motivation antisémite. Pour autant, cette hypothèse n'est pas écartée et les faits seraient requalifiés si elle était avérée. Pour certains, il faut prouver que la lune éclaire moins que le soleil.

  Ce crime horrible a été manifestement commis par un dingue dans un délire paranoïque et vengeur, il n'a été télécommandé par personne. Toutefois, si des dingues musulmans assassinent des juifs, ce n'est pas du au hasard, mais à l'antisémitisme latent véhiculé par l'éducation et répercuté dans certaines milieux islamiques.
Cet acte confirme malheureusement le diagnostique de Georges Besoussan.
Le combat contre l'antisémitisme doit prioritairement être mené là où il sévit, dans les territoires perdus de la république.

Voir revue de presse ici

 

 

 

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

 

jeudi
27 avril 2017

Imprimer en PDF   


Les nouvelles régions de dotent de nouveaux logo

La France a regroupé des régions pour en faire des ensemble de taille moins hétéroclites. Ces zones sont de vastes ensemble disparates, et leur trouvé une symbolique commune n'est pas chose facile.

Voici les résultats des décisions régionales et mes premières impressions :

Les Hauts de France, ont choisi le coeur, on sait que les gens du Nord ont dans le coeur le soleil qu'ils n'ont pas dehors, les couleurs sont celles de la Manche et de la Mer du Nord, un bleu un peu gris comme le ciel, un vert d'eau évoquant la mer.

La Normandie a repris l'écusson historique de Guillaume le conquérant.

L'Île de France a conservé son étoile tentaculaire rouge, bien visible et reconnaissable de loin. Elle a écrit à côté son nom haut et clair, en rouge, couleur du dynamisme et de la puissance.

La Bretagne a repris la fleur d'hermine, symbole de la région, mais elle s'envole comme une voile vers de nouveaux horizons, les couleurs vert et bleu évoquent l'Océan, plus sombre que la Mer du Nord, et le ciel moins gris que celui du Nord.

Les Pays de Loire, reprennent ces deux couleurs, mais en plus lumineux, le nom est en bleu pâle, on sent qu'il y a déjà plus de soleil dans la douceur angevine.

Le Centre est le coeur de la France, dans le logo, on voit la Loire qui traverse le coeur, et les couleurs du blé, de la forêt, et le bleu du ciel.

La Nouvelle Aquitaine a choisi le rouge Bordeaux, et la carte de la région ou le Léopard d'Aquitaine terriblement stylisé, on sent le dynamisme la rapidité de la bête qui part à la conquête de l'Océan... vu qu'il se tourne vers la gauche.

L'Occitanie, comme la Normandie est restée fidèle aux armoiries anciennes, on y voit la Croix d'Aquitaine à gauche et la Catalogne à droite, faut-il rappeler que le Roussillon et Perpignan sont en Catalogne ?  Le rouge et or symbolise la richesse de la région.

La Corse a mis la tête de maure à gauche, triste souvenir guerrier du combat contre les musulmans des temps que j'espère passé. Elle a écrit en français et en corse le nom de l'île, une première logique quand on sait que les indépendantistes sont majoritaires au conseil régional.

Provence Alpes Côte d'Azur sont resté dans le traditionnel, avec les armes du Comté de Provence, du Comté de Nice, et du Dauphiné

La Région Auvergne-Rhône Alpes a trouvé la montagne comme point commun, et le Rhône en bas, elle écrit LA RÉGION en gras, comme volonté d'unifier le Lyonnais, l'Auvergne, Le Vivarais, La Savoie et le Dauphiné. On sent une volonté politique, autour du Rhône, c'est LA REGION, elle est unique !

Le Grand Est a choisi d'écrire en GRAND, la grandeur est espérée pour cette région Patchwork, que rien n'unit ni l'histoire, ni la géographie, ni les communications, ni l'envie d'être ensemble.

La Bourgogne Franche Comté n'a pas trouvé de logo, sans imagination ni volonté, ils n'ont mis que des lettres noir, même pas de couleur si non des traits jaunes...  couleur décriée n'évoquant rien. Pourtant les trois couleurs Rouge Bourgogne, Bleu et Jaune-or des écussons régionaux méritaient d'être exploités.  Il semblerait que ce non logo soit le résultat d'un conflit entre les deux régions, qui au lieu de chercher une synthèse on choisi le pire possible.

D'autres avaient pourtant de bonnes idées :

 
 
 
 

Pour ma part, j'aurais aimé un logo dans l'esprit du graphisme du troisième, du cinquième ou du sixième avec une préférence pour une harmonie à base des trois couleurs régionales.

Faut-il rappeler aux édiles régionnales comment on choisi un logo ? 
1° Les responsables doivent réfléchir éventuellement avec l'aide d'une société conseil sur leur image actuelle, et sur l'image qu'ils ont intérêt à donner d'eux même.
2° Ils doivent ensuite selectionner une petite poignée d'agences de com, et leur demander de trouver le logo qui correspond le mieux à l'image voulue : identification facile, dynamisme, affectif, attirance  etc...
3° On teste auprès d'un échantillon représentatif du public, et on choisit le graphisme qui correspond le mieux à l'image voulue par les responsables.

La Région Bourgogne Franche Comté s'est bien garder de travailler en professionnel et a pris l'avis du chef. Le Chef n'a t-il pas toujours raison ?

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

mardi
25 avril 2017

Référendum en Turquie

L'islamisation de la Turquie est la priorité du président Erdoğan, pour cela, il a fait des efforts constants et répétés pour se rapprocher d'un pouvoir absolu.

Afin de supprimer tout contre pouvoir, il a modifié la constitution, et cette décision a été entérinée à une faible majorité, avec des soupçons de fraude. En proie à des difficultés imprévues avec les grandes puissances, le président Erdoğan a du mettre en sourdine ses prétentions internationales pour se consacrer à sa mission essentielle, s'assurer qu'à son départ dans sept ou douze ans, la Turquie soit bien un régime autoritaire islamique.

Pour en savoir plus cliquez ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

jeudi
30 mars 2017

La cité de la Gastronomie à Dijon

Dijon a été confortée dans son rôle de métropole régionale, à la tête d'un bassin d'emploi de 400 000 personnes, elle souhaite attirer des millions de touristes dans les prochaines années, elle devient une ville de congrès, et a obtenu l'installation d'une cité internationale de la Gastronomie. Ce projet, bénéfique pour la ville, sera-t-il une opportunité pour la revitalisation d'un centre ville parmi les plus beaux de France, ou au contraire, contribuera-t-il à son déclin ?

Lire l'article ici

 

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

 

mardi
26 mars 2017

L'Euro a-t-il fait flamber les prix

Je tiens une comptabilité de mes dépenses personnelles par nature, et ceci depuis 1992, c'est un travail qui m'amuse, et qui n'est possible que grâce à Excel, à mon tempérament de collectionneur, et à ma formation d'économiste.

Je sais combien le ménage dépense en moyenne par mois pour se nourrir, s'habiller, se loger, je peux mesurer la pression fiscale, le poids des vacances ou de la voiture. En outre, cela permet de constater l'histoire de la famille. Mesdames, si vous voulez que votre mari soit fidèle, contrôlez son portefeuille, sans argent on ne peut rien faire, et Dostoievski l'a bien résumé en disant que la monnaie est de la liberté frappée.

A travers les dépenses, on voit l'âge et ses conséquences sur les dépenses de santé, on devine le départ des enfants, on voit le mode de vie changer. Les dépenses de santé ont augmenté dès le départ en retraite, vu qu'à partir de cette date, j'y ai intégré la cotisation à la mutuelle de santé. Ces courbes permettent de prépondre à des polémiques :

1° L'arrivée de l'€uro a été négligeable dans l'évolution des dépenses, y compris alimentaires
2° Oui, les prix continuent à augmenter, pour les produits de nécessité, en particulier l'alimentation et beaucoup plus vite que l'INSEE ne le prétend. L'évolution des dépenses de santé n'est pas du qu'à l'âge, il s'explique aussi par la baisse des remboursements.

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

 

historique : journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008,
2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017