facebook
Mivy décoiffe,
car il a été
conçu par un chauve !

m'écrire : a  
adresse : http://www.mivy.fr/


A la recherche des fées et des dragons
Dans le Val Suzon


Dimanche, 29-Mai-2016
Pour réagir, ou s'abonner &agr ave; la liste de diffusion :


Pour naviguer, cliquez sur le nez
historique => journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016... 
trefle
 

Floréal est le nom républicain du mois de mai, il mérite bien son nom, j 'ai eu le plaisir de découvrir ce printemps humide le Val Suzon, près de Dijon, et il est plein de surprise.

Les myosotis forment un nuage, de près et de tout près ces fleurs d'un bleu tendre sont remarquables, j'en avais cueilli l'an passé, et mis dans la cour de la co propriété, et cette année, ils ont refleuri en même temps que les iris, le bleu et le violet se marient très bien, cela n'est plus étonnant, depuis que la loi sur le mariage pour tous est passé

 

 

L'ail des ours, a des feuilles qui ressemblent étrangement à celles du muguet, mais ses fleurs étoilées ne permettent pas la confusion.

L'ail des ours se plait dans les terrains humides, au bord du Suzon, en joyeuse compagnie des myosotis et des mouches.

La plante a le goût de l'ail, en moins fort, et c'est super bon, même en salade, on peut aussi le broyer et en faire une sauce pour remplacer la sauce tomate ou la sauce au pistou pour accompagner les pâtes.

Toutefois la saison est bien courte, au maximum deux ou trois semaines, puis les feuilles jaunissent, les fleurs disparaissent... et les pauvres ours n'auront plus que les promeneurs comme repas.

L'humidité permet à des iris d'eau, de fleurir, et d'ajouter de la couleur jaune, les pissenlits ou boutons d'or ont bien besoin de ce renfort pour imposer leur couleur.

Il n'y a pas que l'ail des ours qui se mange, demandez donc son avis au bourdon !
 

Je me suis toujours demandé pourquoi ces fleurs étaient aussi méprisées, pourtant, elles sont superbes. Le petit prince aimait sa rose, sa rose si capricieuse, sa rose unique et chérie, un jour il découvre un champ de rose, et c'est la cata  !  !      commune ou pas, le bouton d'or et le coquelicot sont les plus belles fleurs du monde.

La nature serait si triste s'il n'y avait des couleurs chaudes...  On dirait des fleurs
de Lys, ces fleurs sont vraiment royales... sa voisine est plus modeste, ce doit être le
chambellan

Vous ne l'aviez pas vu, n'est-ce pas, mais nous, nous l'avons photographié ! !

le lutin du Val Suzon   excusez le, ébloui par ma beauté, il s'est frotté les yeux pour mieux admirer...

   
 

La bête du Val Suzon 

Il sort de sa tanière :

 

Et sa tête est redoutable...

 

Et si par miracle, vous lui réchappé ..... le Crocodile du Val Suzon vous guette

On le devine, sournois, plongeant à dix mètres de profondeurs, dans la vase glauque
des fondrières

 

Et vous voulez peut-être savoir où est cet endroit magique ?   ?


      Ces photos ont été prises dans une vallée magnifique, celle du Suzon, qui vient
des hautes côtes, à la limite entre le bassin de la Seine et du Rhône, et va
se jeter dans l'Ouche à Dijon. L'Ouche est un affluent de la Saône.

La vallée superbe part de Messigny et Vantoux au Nord Ouest de Dijon,
traverse le village de Val-Suzon et la route continue vers Blaisy Bas   C'est là
que les photos ont été prises. Val Suzon est sur la route qui va de Troyes à Dijon

 

Michel Lévy