facebook
Mivy décoiffe,
car il a été
conçu par un chauve !

m'écrire : a  
adresse : http://www.mivy.fr/


Palestine Love Israel


Jeudi, 01-Mar-2018
Pour réagir, ou s'abonner &agr ave; la liste de diffusion :


Pour naviguer, cliquez sur le nez
historique => journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016... 
trefle
       La fabrique de paix préconise l'amitié entre les belligérants du Proche et du moyen orient, en fait elle montre un grand besoin de fraternité chez les occidentaux, et une grande méfiance du monde islamique.
 

Le 9 décembre 2017, sur Facebook, un article a été publié en anglais sur le groupe "PalestineloveIsrael"

"Voici la fabrique de la paix, Angy, Americano-Israelien; Joujou, Germano-Palestinien; et Ronny, Israelien. Ensemble, nous sommes « Israel Loves Palestine, Palestine Loves Israel and Israel-Loves-Iran.» (Absent de la photo, il y a Majid, Iranien, qui appartient à Iran-Loves-Israel.)
https://www.facebook.com/palestinelovesisrael.peacefactory/posts/1228880077211661

La photo est sympathique, et l'article dont vous avez la traduction plus bas n'a probablement pas été lu par tout monde. Il ruisselle de bons sentiments, et n'aborde aucun sujet qui fâche.

Cet article a eu 452 "j'aime"   soit 154 "j'adore", 4 "ouahh"  et 293 "j'aime" simples
   

Il m'a semblé intéressant de regarder qui étaient ces 450 fans de paix entre israéliens et palestiniens.  Cela n'a pas été facile, car la plupart des profils étaient masqués. En se servant des relations, on peut considérer qu'une personne suivie par des amis Suisses avait toutes les chance d'être Suisse elle même. J'ai donc ouvert plus de 450 pages Facebook et observé les "amis" et ceux qui approuvaient les publications. Il a été impossible d'émettre une hypothèse pour plus de vingt profils ! 

La conclusion est évidente, ce sont les occidentaux qui apprécient l'idée que la Palestine aime Israël.
        Je n'ai trouvé en tout et pour tout qu'une seule personne palestinienne favorable à cette idée. Cette personne était d'ailleurs assez amère, et ne semblait pas très  pressée d'être amie avec des israéliens.

En regardant les pages, on peut deviner qu'un certain nombre de personnes sont juives, par exemple, quand on voit des "joyeux hanoucah", ou un nom typique avec des liens manifestes avec Israël, ou avec d'autres personnes dont le nom est à consonance juive, de même on peut supposer que d'autres sont musulmans en prenant les mêmes critères.

Sous toutes réserves, car la méthode n'est pas très scientifique, j'ai trouvé un minimum de 44 personnes juives non israéliennes, dont 17 habitent les États Unis, 6 la Grande Bretagne, 5 l'Allemagne (parfois des israéliens) et autant pour le Canada.

On peut donc dire que le groupe le plus important appréciant cette page est juif, dont une majorité d'israéliens.

Un tiers des gens adorent cette photo, 42 % des américains, 32 % des allemands, et 29 % des israéliens, ils mettent un coeur pour dire j'adore.

Les militants pro palestiniens se comptent sur les doigts de la main, et un seul a une page Facebook agressive.

Par contre on trouve de nombreuses personnes luttant contre la vente libre des armes aux états unis, pour la protection animale, ou pour l'aide aux immigrés et aux réfugiés.

L'absence des musulmans

En toute logique, on aurait du trouver un certain nombre de musulmans, en France ou en Allemagne ils sont dix fois plus nombreux que les juifs, et aux États Unis presqu'aussi nombreux.

L'argument avancé généralement est qu'ils n'osent pas s'afficher avec une opinion pacifique, par crainte de mesures de rétorsion. Cette idée est plausible dans les pays où la liberté d'opinion est menacée. Je ne vois pas un Syrien afficher son amour d'Israël chez M Assad.

Toutefois, la pression étatique des pays musulmans ne peut pas s'exercer en occident, alors on peut imaginer d'autres hypothèses

- La pression de la communauté impose la discrétion

- La communauté musulmane est abreuvée de haine contre Israël, et l'idée que des palestiniens puisse aimer l'État Juif leur semble absurde. Ils n'ont aucun espoir dans ce sens.

Les accords de paix au Proche Orient ont toujours préféré le principe d'échange de territoires contre la paix. Israéliens et Palestiniens ont signé pour cela à Oslo, mais les israéliens se sont dit, on accepte la paix, et on garde les  territoires alors que les palestiniens se sont dit, on accepte les territoires mais la paix aura lieu lorsque nous aurons récupéré toute la Palestine du fleuve à la mer.

Ce sondage montre que dans le contexte politique actuel, où le gouvernement nationaliste israélien s'oppose de front au nationalisme palestinien, le désire de paix ou de fraternisation islamique envers Israël qui est perceptible dans certains milieux intellectuels ou diplomatiques pour des raisons stratégiques (peur de l'Iran) n'a pas atteint les populations. Ce désir de normalisation n'est pas relayé ni par les mosquées, ni par l'enseignement ni par les médias. 

La rue et le web arabe reste profondément anti israélien, et ne voit pas l'intérêt de changer.

Michel Lévy

 

 

Traduction française intégrale du texte figurant sous la photo sur la page Facebook "The Peace Factory"

Nous nous sommes rencontrés en ligne, avons formé un lien, sommes devenus amis, car nous partageons tous la même philosophie : la voie de la paix entre nos peuples mène à des amitiés personnelles. Nous l'avons vu et expérimenté des centaines de fois : les ennemis peuvent se transformer en amis en quelques jours seulement. Le moment où tu fais un ami de l'«autre côté», tout change pour toi. Tout... C'est une expérience de guérison.

Quand nous sommes devenus amis, cela nous  a libéré. Ça a aidé à guérir nos propres blessures et nous voulons donner à nos fidèles la même expérience.
C'est la philosophie du Peace-Factory. Nous créons des amitiés au-delà des frontières.

Nous ne sommes pas du tout aveugles aux réalités de la politique. Nous voyons les dégâts qui sont commis par des dirigeants irresponsables de tous côtés. Nous voyons la douleur qui nous est infligée par les radicaux et les fondamentalistes. Nous compatissons profondément avec tous ceux qui sont touchés par ce conflit, parce que nous et nos propres familles sommes tous personnellement touchés par ce conflit.

Dans des moments comme ceux-ci, quand l'incendie du conflit est propagé par des politiciens débiles et des fanatiques, nous sommes plus déterminés que jamais. Parce que nous savons que ce que nous faisons fonctionne.
Nous avons été appelés toutes sortes de noms que vous pouvez imaginer. C'est provocateur de prôner la paix quand tout le monde crie la guerre. Nous avons été appelés traîtres par des gens qui ne nous ont jamais rencontré. Nous avons été appelés faibles par des gens qui pensent que la force signifie être violent. Nous avons été appelés naïfs d'innombrables fois. Ensuite, nous présentons les histoires de gens qui se sont transformés d'ennemis en amis... et nous pouvons en voir les résultats.

Sur nos pages, nous avons vu grandir les communautés. Les épris de toutes les parties du monde se réunissent pour échanger des réflexions et des idées. Nous avons des gens laïques et des gens ultra religieux. Nous avons des gays et des hétéros, des anciens combattants et des gens qui n'ont jamais vu d'arme. Nous avons des adolescents et des grands-parents sur nos pages. Nous avons des personnes gravement traumatisées par la guerre et d'autres qui n'ont jamais été en dehors de leur propre pays. Nous avons vu des gens se transformer d'extrémistes en militants de la paix. Et ce n'est pas une blague.

Des gens finissent par former des amitiés ici sur cette page. Une femme iranienne et son mari israélien ont demandé à notre communauté d'aider à nommer leur bébé (le nom de la petite fille est shaliz, si vous voulez le savoir). Un jeune homme de Gaza a fait 50 amis d'Israël en une heure seulement. Au milieu d'une guerre !

Une fois, un juif et un musulman nous ont même envoyé une photo du Mont Everest. Les gens se sont engagés ici sur la page. Des gens nous envoient leurs photos de mariage.
Quand quelqu'un a des problèmes, toute la communauté se joint à ses forces pour les aider. C'est ce qui se passe sur le Peace-Factory tous les jours.
Les gens, qui sont censés être ennemis, peuvent se rencontrer et devenir amis, avec un seul clic.
C'est ce que nous faisons. Et quand la violence est élevée, quand la haine fleurit, nous sommes plus forts que jamais. Cette violence ne mène nulle part.

La haine est inutile. La colère est inutile.
La paix commence avec nous. C'est dur, je ne dis pas que c'est facile. Mais c'est le seul moyen.

Nous vous aimons !

Joujou
Ronny
Angy
Majid