ivy décoiffe, car il a été conçu par un chauve !
m'écrire a  


dernière mise à jour :
Jeudi, 26/10/17

Jeudi 26-Oct-2017
Accueil


Une bat Mitsva

L'alsace

L'Algérie

La Famille Roubach vient de Tlemcen, mais leurs ancêtres sont de Tétouan, où Joseph Aroubache est né vers 1820, nous avons ici la photo de son frère Nessim. 

 L'écriture alsacienne du nom Roubach est probablement due aux origines de l'employé d'état civil, la famille viendrait d'Espagne, et aurait pour origine celui d'un bourg castillan près de Madrid.  Le nom Roubach porté par des juifs d'Alsace est l'anagramme de Barou'h... Bénédicte en français, il n'existe pas de relation entre les deux patronymes. Il existe aussi des Roubach (j'avais un collègue portant le nom de Rybak => Y se lisant "ou" en russe, on découvre le même son que Roubach) venu d'Ukraine, le mot roubachka en russe signifiant chemise, ils sont descendants de marchands de chemise. Il est amusant de voir des Roubach d'Algérie, d'Alsace ou d'Ukraine porter le même nom, être tous d'origine juive, et pourtant n'avoir aucune origine connue commune. Cela montre bien qu'un même mot peut avoir plusieurs éthymologies.

 

     On ne connaît rien sur Makhlouf, ni sur son père sauf leur nom, par contre on sait que Joseph était colporteur, qu'il partait pour toute la semaine avec sa "petite diligence", à travers les villages et qu'il rentrait le vendredi soir exténué.

      

  Entre les sous signés, Madame Anna Moutot, commerçante, demeurant à Tlemcen, épouse séparée de biens d'avec le sieur Joseph Roubache, aux termes d'un acte M° Mayaudon, notaire à Tlemcen, en date du onze novembre 1896, et M Joseph Roubache employé, demeurant aussi à Tlemcen, d'autre part 
Les quels ont arrêtés entre eux : 

Le sieur Roubache loue son travail à la dite dame Anna qui accepte pour une durée de dix années à compter de ce jour avec faculté réservée à la dite dame de faire cesser le présent bail quand bon lui semblera.

     Il sera employé à la vente dans Tlemcen et ses environs des tissus, nouveautés, couverture, bonneteries, chaussures et autres articles du genre français, que la dite dame lui fournira à cet effet.
    Il pourra en outre être chargé de l'achat au comptant d'autres marchandises, sur les ordres qui lui seront donnés à cet effet par la dite dame Anna, avec les fonds que lui fournira cette dernière.
     En conséquence, tous les fonds, marchandises, et autres objets mobiliers de toute nature et valeurs qui e trouveraient en possession et à la disposition du sieur Roubache pendant la durée de son engagement et jusqu'à l'apurement définitif de ses comptes y compris un cheval et une voiture et autres objets mobiliers à son usage pour le colportage des marchandises, seront de plein droit la propriété de la dite dame Anna Moutot. 
         Le Sieur Joseph Roubache se reconnaît déjà en possession d'un cheval rouge, âgé de sept ans, avec son harnachement complet et une voiture dite petite diligence.
           Au moyen de l'exécution des obligations qui précèdent, la dite dame Anna s'oblige à payer au sieur Roubache, à titre de salaire la somme de quarante cinq francs par mois, la dite somme sera destinée pour nourir et entretenir ce dernier.

    

Photo du mariage d'Emile Roubach en 1930

Voici les photos des enfants de Joseph et Anna et de leurs familler

La vie avant-guerre permettait de belles promenades à la campagne...



Marcel a débarqué en Italie en 1943, dans un régiment du train, il était chargé de l'approvisionnement en viande fraiche de la première ligne de front . Il a sillonné les routes dangereuses du Monte Casino, a remonté toute la vallée du Rhône et est allé jusqu'à Belfort. Son camion avait été arrêté un jour par la police militaire, car il partait livrer directement les soldats allemands.

   Belfort était toujours entre leurs mains, et on ne le lui avait pas dit ! .

Sur la photo, on voit Marcel et Suzanne née Lascar, Emile, Paul etc... 
au début des années 1950, photo prise à Siddi Bel Abbès,  où tous les frères Roubach vivaient,
ils avaient tous des magasins où on vendait un peu tous les textiles, robes, costumes, tissus,
bonneterie etc... leur père Joseph s'était installé à Siddi Bel Abes après avoir quitté Tlemcen


    retour page d'accueil

 

 
 
 
 
 
 
  EditRegion13
 
EditRegion3

 

EditRegion2